A propos de « Sigmund Freud - "Que sais-je ? " » 

« N'était la qualification internationale de l'auteur en la matière, on pourrait se demander ce qu'on peut ajouter au sujet «Freud», labouré depuis des décennies par biographies revisitées, correspondances inédites, interprétations nouvelles... On trouve en fait, dans ce petit livre, l'essentiel d'une pensée révolutionnaire qui n'a rien perdu de sa portée. L'auteur présente avec clarté, simplicité, de manière chronologique et d'une plume légère, les notions clés découvertes par Freud. Tout un chacun peut tirer plaisir de cette lecture, du lycéen au psychanalyste, en passant par le curieux qui voudrait se faire une idée des controverses actuelles sur la psychanalyse. Un simple coup d'ceil sur la table des matières: remarquable de clarté, elle signe ce petit chef-d'oeuvre. »

G.cLP. 2015, int Libération

voir le pdf

 

A propos de « Lire Freud » 

« Quinodoz n'a pas seulement une connaissance érudite de Freud, il est aussi un brillant enseignant qui sait être clair sans être réducteur. (…) Son profond engagement en psychanalyse apparaît de manière vivante, créative et profondément stimulante. »

(Sandler A.M. (2005), Int. J. of Psychoanal 86: p. 931-934)

 

« Bravo, Jean-Michel, pour ton bouquin (…) c’est un excellent passeport pour s’embarquer dans le voyage psychanalytique et les trouvailles typographique en rendent la lecture vraiment attrayante et la consultation ‘scientifique’ très aisée »

(Alain de Mijolla, psychanalyste, Société Psychanalytique de Paris)

 

« Une nouvelle manière d’aborder les œuvres de Freud… »

(Libération, 1 avril 2004)

 

« [Lire Freud] offre aux néophytes une belle opportunité de s’initier à la psychanalyse sans se perdre dans les méandres de la complexité

(Monique Londiche, La Recherche, septembre 2004)

 

A propos de « Hanna Ségal » 

« Lorsqu'il s'agit de présenter les idées proprement dites de Segal, Quinodoz le fait avec la même transparence et clarté évocatrice avec laquelle celle-ci nous avait présenté Klein durant de nombreuses années »

( R.D. Hinshelwood, The Psychoanal. Quarterly, 78, p. 282 )

 

A propos de « Les rêves qui tournent une page » 

« L'auteur d'une revue critique devrait toujours avoir à l'esprit qu'il  doit tenir compte des deux points centraux suivants : cet ouvrage m'a-t-il appris quelque chose et m'a-t-il fait plaisir ? Pour moi, ce fut les deux. »

( R.D. Hinshelwood, The Psychoanal. Quarterly, 78, p. 282 )

 

A propos de « La Solitude apprivoisée  » 

« Quinodoz montre de manière convaincante, à travers un matériel clinique détaillé, la variété des formes et des contenus de l'angoisse de séparation, ainsi que le travail qui doit être effectué sur les défenses pour les dévoiler et permettre au patient de les élaborer »

( H. Segal, Préface, in La Solitude apprivoisée, Paris : PUF, 1991 )